Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Météo en France
  • : Le temps en France et dans le monde et les événements climatiques et météorologiques
  • Contact

Recherche

Nombre de visites

total visiteur :

connecté(s) actuellement : 

 

 

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 22:32

Source : La ChaineMétéo (http://actualite.lachainemeteo.com)

Juin 2010 a connu de grandes variations de températures avec une fraîcheur marquée à la mi-juin suivie d’une chaleur sensible en dernière décade. Les précipitations sont hétérogènes avec un temps plutôt sec au nord de la Seine et sur le Languedoc-Roussillon. En revanche, pluies et orages sont plus fréquents du sud-ouest au centre-est avec une pluviométrie excédentaire. On retiendra aussi les pluies orageuses records sur le Var le 15 juin. L’ensoleillement est généreux sur les régions du nord-ouest alors qu’il est proche de la moyenne sur le reste du pays.

1. Les températures

Après un mois de mai un peu frais, le mois de juin 2010 est plutôt chaud avec un excédent thermique de l’ordre de 1°C à l’échelle de la France. On note toutefois de grandes variations de températures tout au long du mois. Juin 2010 se situe à peu près au même niveau que le mois de juin 2009 alors que le mois de juin 2003 (+5°C) avait été nettement plus chauds.

En tout début de mois, les températures sont assez fraîches ; le 1er, elles ne dépassent pas 15° à Lille, 17° à Paris et 19° à Lyon. Elles remontent en flèche les jours suivants pour atteindre 29° à Strasbourg, 30° à Paris et 32° à Toulouse le 5. Le 9 juin on relève jusque 32° à Grenoble et 35° à Ajaccio.

En deuxième décade, les températures chutent et la fraîcheur s’accentue au cours du week-end du 20 juin. La température ne dépasse plus 13° à Clermont-Ferrand,15° en région parisienne, 18° à Bordeaux et Toulouse et 20° à Marseille.

Les températures remontent en flèche après l’arrivée de l’été sur le calendrier et la chaleur est marquée pour les derniers jours du mois de juin. Les 30° sont dépassés sur une grande partie du pays le 30 avec des pointes à 35° du Languedoc à la basse vallée du Rhône.

Au total, on observe un excédent de températures de 1 à 2° sur la moitié nord du pays. L’excédent de températures est plus réduit sur les régions du sud jusqu’au Massif-Central.

2. Les précipitations.

Les précipitations ont été très hétérogènes au cours de ce mois de juin, en raison des orages qui ont circulé de manière dispersée. La Provence et plus particulièrement le département du Var a connu une pluviométrie exceptionnelle en raison de l’épisode de très fortes pluies orageuses du 15 juin. Les régions situées de l’Aquitaine au centre-est ont connu une pluviométrie excédentaire avec là aussi le passage d’orages parfois violents. En revanche, les régions situées au nord de la Seine, le sud de l’Alsace et le Languedoc ont connu un déficit pluviométrique de l’ordre de 30 à 50%.

En première décade, des orages circulent de manière aléatoire. Le 6 on relève d’importants cumuls de pluie dans le centre-est avec 42 mm à Grenoble, 43 mm à Besançon et 57 mm à Saint-Etienne. Le 8 c’est en Limousin que les orages sont les plus violents avec 53 mm à Aubusson (23), 60 mm à Egletons (19) et 76 mm à La Courtine (23). Le 10 on relève encore de fortes pluies à caractère orageux par endroits avec 41 mm à Caen (14), 56 mm à Eymoutiers (87) et jusque 67 mm à Ligneville (88).
En deuxième décade, on retiendra l’épisode de très fortes pluies orageuses sur le Var au cours de la journée et de la nuit du 15 juin. Les cumuls de pluie ont été tout à fait exceptionnels à une telle période de l’année avec des records de pluviométrie pulvérisés ! Ainsi, il n’avait jamais autant plu en une journée à Hyères avec 200 mm (précédent record : 152 mm le 2 octobre 1973) ou encore au Luc-en-Provence avec 286 mm (ancien record : 144 mm le 23 août 1983). Les précipitations atteignent même jusque 400 mm en 24 heures dans la région des Arcs (83). Avec de telles précipitations, les cours d’eau connaissent des crues-éclairs et des inondations dramatiques se produisent de Draguignan au Luc-en-Provence et jusque Fréjus, faisant une vingtaines de victimes.
Le 17 juin, ce sont les Pyrénées-Atlantiques et surtout le pays basque qui est concerné par un épisode de fortes précipitations. On relève en 24 heures 73 mm à Iraty (64), 90 mm à Bayonne et jusque 105 mm à Biarritz, soit l’équivalent de plus d’un mois de précipitations.

Au cours de la dernière décade, les précipitations deviennent rares en raison des conditions anticycloniques persistantes. A noter tout de même quelques orages isolés mais parfois violents en toute fin de mois. Le 28 juin on relève par exemple 34 mm à Orly (94), 35 mm au Mans (72) et 48 mm à Brantôme (24).


3. L’ensoleillement.

Après un mois de mai peu ensoleillé, une grande partie du pays connaît un ensoleillement qui s’écarte peu de la moyenne en ce mois de juin. Les régions du nord-ouest sont les plus favorisées avec un excédent qui dépasse les 30% de la Bretagne à la Normandie. Avec 263 heures de soleil, l’excédent d’ensoleillement atteint même 41% à Saint-Brieuc (22). C’est sur le Berry que le déficit d’ensoleillement est le plus marqué (-28%) avec seulement 146 heures de soleil à Chateauroux (36).

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 22:17

Selon les données de la "National Oceanic and Atmospheric Administration" (NOAA), notre planète a connu cette année un mois de mai exceptionnellement chaud. A l'échelle mondiale et en considérant à la fois les surfaces continentales et océaniques, mai 2010 a été le mois de mai le plus chaud depuis 1880.
Moyennée sur toute la surface de la planète, terres et océans compris, la température mensuelle a dépassé de 0,7°C la moyenne de référence calculée sur le 20ième siècle. Le précédent record pour un mois de mai datait de 1998 avec une anomalie de température de +0,6 °C.

Ces conditions remarquables à l’échelle planétaire le sont aussi sur le seul hémisphère nord où les records ont été battus. Sur l’hémisphère sud, les températures ont aussi été exceptionnellement chaudes.
Ces températures remarquables ne concernent d’ailleurs pas seulement le mois de mai, mais le début de l’année 2010 dans son ensemble.  Ainsi, à l’échelle planétaire, la température moyenne sur la période de janvier à mai constitue, elle aussi, un record pour ces cinq mois, sur la période 1880-2010.

Ces diagnostics aux échelles planétaires et hémisphériques masquent toutefois des disparités géographiques. Ainsi, les températures en mai ont été sensiblement plus froides que la normale sur l’ouest des Etats-Unis, sur le nord de l’Argentine, sur le centre de la Russie et sur une partie de l’Europe.

La France a d’ailleurs connu un mois de mai remarquablement frais, avec une température moyennée sur l’ensemble du pays se situant 0,7 °C en dessous de la moyenne de référence 1971-2000. Il faut remonter en 1996 pour trouver un mois de mai aussi frais, et en 1991 pour en trouver un sensiblement plus froid.

(source Météo France)


Partager cet article
Repost0
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 22:24

Les températures ont dépassé 50°C à l'ombre dans l'intérieur du Pakistan (vallée de l'Indus). Le 26 mai 2010, le Pakistan a battu son record national de chaleur tous mois confondus avec 53,5°C à Mohenjo-Daro (le précédent record national pakistanais étant de 52,8°C en juin 1919 à Jacobabad). Le record mondial de chaleur est de 58°C à El Azizia en Lybie le 13 septembre 1922.

Températures maximales relevées le 26 mai 2010 :
53,5°C à Mohenjo-Daro et 53°C à Sibi, où la température a dépassé 50°C quatre jours consécutifs (le record absolu de chaleur sur le continent asiatique étant de 53,7°C mesurés en Israël le 21 juin 1942).
52,5°C à Jacobabad

Les moyennes saisonnières se situent entre 35 et 40°C dans ces régions.
A noter également, une température minimale nocturne étouffante à Sibi : 34,5°C  (23°C habituellement en cette saison).

En France, la température minimale la plus élevée appartient à Calvi, le 14 août 2003 avec 29,8°C.

(source : http://france.meteofrance.com)

Partager cet article
Repost0
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 22:15

Le puissant anticyclone centré sur l'Angleterre ces jours derniers a favorisé des conditions estivales précoces sur l'Europe occidentale.

Voici les températures relevées dimanche 23 mai :
au Royaume-Uni :
28°C à Londres
26°C à Manchester, Birmingham

En Irlande :
24°C à Shannon

En France :
24°C à Brest
25°C à Abbeville et Strasbourg
26°C à Lille
27°C à Rennes, Quimper et Paris
28°C à Vannes et Nantes
29°C à Bordeaux et La Rochelle
30°C à Cognac et Biarritz
31°C à Cazaux
32°C à Biscarrosse

26°C à Deauville en Normandie, mais seulement 16°C à Dieppe sous l'effet du vent de mer.

Lundi 24 mai, la chaleur a été remarquable sur l’ouest du pays : 29,8°C à Vannes, nouveau record pour un mois de mai, devant 28,9°C le 16 mai 2002. Avec 30°C à Paris et 31°C à Nantes, ce sont les premiers 30°C de l'année sur la moitié nord. Ce Lundi de Pentecôte est à l'échelle nationale la journée la plus chaude depuis le début de l'année 2010.

Voici les températures relevées lundi 24 mai :
dans l'Ouest :
31°C à Nantes et au Mans
30,5°C à St-Nazaire (pas loin des 30,8°C du 16 mai 2002)
30°C à Vannes (record), Rennes, Angers
29°C à Spezet dans le Finistère (valeur la plus élevée en mai depuis 1995)
28°C à Quimper, Lorient, Rostrenen
27°C à Brest, où la moyenne d'un mois d'août est de 21°C
27°C à Dinard
27°C à Caen
23,3°C à Ouessant, tout près du record du 30 mai 2003.

Sud-ouest :
32°C à Dax, Bordeaux, Orthez et Niort
31°C à Mont-de-Marsan, Pau, Bergerac, Cognac
30°C à Biarritz, Agen, Limoges, Poitiers

Ailleurs :
30°C à Paris, Tours, Grenoble
29°C à Strasbourg, Lyon, Orange, Montélimar et Valenciennes
27°C à Charleville-Mézières et Lille
26°C à Calais
25°C à Cherbourg
24°C au Touquet

Seulement 22°C à Ajaccio et 20°C à Nice près de la Méditerranée

(source : http://france.meteofrance.com)

Partager cet article
Repost0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 11:46
Source Météo France (http://france.meteofrance.com) :
Après une fin avril printanière, la neige est tombée abondamment durant la première semaine de mai sur l'ensemble des Pyrénées, en particulier mercredi 5 mai avec des chutes à basse altitude. Au plus froid de la semaine, on a relevé 25cm à 700 m d'altitude en Ariège. Cette épisode a davantage concerné l'Est des Pyrénées avec 50cm à 1400 m, 1m au-dessus de 1800 m et 1m50 sur le Canigou. Cette neige a également touché l’Ouest des Pyrénées, à un degré moindre, avec des chutes atteignant localement 50 cm dès 1000 m d’altitude.
En se chargeant sur les arbres déjà en feuilles, la neige a cassé beaucoup de branches. Ces chutes abondantes sont remarquables en cette saison. Il faut remonter 25 ans en arrière pour retrouver des chutes de neige de cet ordre.

 

Depuis le début du mois de mai, la fraîcheur concerne donc la France. Des records de froid ont même été battus les 4 et 5 mai dans le Sud-Ouest et le Centre. Ce brusque refroidissement fait suite à des températures quasi estivales observées fin avril.

(toutes les valeurs indiquées ci-dessous sont des températures maximales)
Jeudi 6 mai 2010
Les températures maximales sont largement inférieures aux normales de saison :
5°C à Langres,
7°C à Metz, Nancy et Besançon,
8°C à Strasbourg et Dijon,
9°C à Nevers,
10°C à Lyon et Toulouse,
11°C à Carcassonne.

Mercredi 5 mai 2010
Les températures maximales battent des records mensuels de froid :
3,4°C à Guéret,
4,7°C à Limoges,
6,7°C à Auch,
7,1°C à Mont-de-Marsan,
7,3°C à Agen,    
8,4°C à Bordeaux.

Mardi 4 mai 2010
Des records de froid sont battus dans le Sud de la France. Les maximales ont plafonné à :
6°C à Carcassonne (précédent record : 7,4 °C le 1 er mai 1949)
6,6°C à Toulouse (précédent record : 7,2 °C le 5 mai 1987)
6,9°C à Perpignan (précédent record : 9,2 °C le 1 er mai 1949)
7,6°C à Auch (battu le 5 mai, précédent record : 8,7 °C le 5 mai 1987)

Lundi 3 mai 2010
L’après-midi, on relevait seulement :
8°C à Lille,
9°C à Paris, Limoges, Bourges, Auxerre,
10°C à Rouen,
14°C à Bordeaux, Strasbourg, Biarritz,
15°C à Lyon, Toulouse, Perpignan.

Dimanche 2 mai 2010
Lles températures au meilleur de la journée ont atteint seulement :
9°C à Boulogne-sur-Mer,
11°C à Dunkerque,
12°C à Brest,
13°C à Belfort,
14°C à Lyon Saint-Exupéry, Strasbourg, Lille, ou Rennes,
15°C à Biarritz et Grenoble.
Partager cet article
Repost0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 11:38

Source Météo France (http://france.meteofrance.com) :
Le mois d’avril 2010 a été très ensoleillé sur toute la France. L’ensoleillement a partout été supérieur aux normales, et s'est même avéré exceptionnel sur le Nord-Ouest du pays. Dans cette région, les durées d’insolation ont été 1,5 à 2 fois supérieures à la moyenne de référence 1991-2000. Le soleil a aussi été généreux du Sud-Ouest au Nord-Est avec des durées d’insolation 1,3 à 1,5 fois supérieures à la normale. Dans le Sud-Est, l’ensoleillement a été plus proche de la normale, ne dépassant que très légèrement cette dernière.

Durées totales d'insolation du mois d'avril 2010 :
Caen : 280h, il faut remonter en juillet 2006 (290h) pour avoir un mois plus ensoleillé
Rennes : 273 h, un peu moins qu’en avril 1997 (276 h)
Marseille : 261 h
Toulouse : 259 h
Tours : 258 h
Brest : 257 h, mois le plus ensoleillé depuis mai 1992 (261 h)
Lyon : 248 h
Paris : 241 h
Strasbourg : 232 h
Lille : 231 h
Clermont-Ferrand : 222 h
Poitiers : 211 h

Ce très bon ensoleillement s’est accompagné de rares précipitations et de températures plutôt douces. Pour les températures moyennes, l’anomalie sur la France est de +1,7 °C ce qui situe ce mois d’avril au 5eme rang depuis 1950. L’écart aux normales est plus important encore pour les températures maximales, qui ont dépassées de +2,8 °C  les moyennes et se placent au deuxième rang depuis 1950.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 22:16

Source Météo France (http://france.meteofrance.com) :

En Europe :

Il a fait froid de la Russie aux îles britanniques. En Grande-Bretagne c'est l'hiver le plus froid depuis l'hiver 1978-1979. (température moyenne inférieure de 2,1°C par rapport à la normale saisonnière). L'Écosse a enregistré le second hiver le plus froid depuis le début des mesures en 1914, juste derrière l'hiver 1962-1963.

En Amérique du nord :
Aux États-Unis l'hiver a été froid. On se rappelle tous des images spectaculaires de Washington croulant sous la neige (70 cm dans certains quartiers le 10 février). Au Canada, la  température a dépassé de 4°C la normale saisonnière : c'est l'hiver le plus doux depuis le début des mesures officielles en 1948.

Dans l'hémisphère sud :
Il a souvent fait chaud, voire très chaud. Avec des températures de 1,3°C au dessus de la normale, l'été n'a jamais été aussi chaud dans l'ouest de l'Australie.


Bilan global
Sur l'ensemble de la planète on enregistre une température moyenne de 0,57°C au dessus des normales, ce qui classe la période décembre 2009-février 2010 au 5éme rang des plus chaudes jamais enregistrées.

Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 23:00

Les Etats-Unis ont été touché par d'importantes chutes de neige paralysant une grande partie du pays avec de nombreuses coupures d'électricité. Plus de 80cm sur la capitale Washington, elle n'avait plus connu celà depuis près d'un siècle. Aussi ces chutes de neige étaient accompagné de vent fort, une véritable tempête de neige ! Comme on peut le voir sur les images satellite suivante, c'est toute la côte Nord-Est qui a été recouverte par la neige (plus de 50cm en général) mais aussi dans l'intérieur du pays.
A l'autre bout du pays, coté Ouest, la situation est tout autre puisque les températures flirtent avec les 10°C et la neige est en manque du coté de Vancouver à moins d'une semaine du début des Jeux Olympiques d'hiver ! un comble...

Image du satellite Terra acquise le 7 février 2010 à 16h10 TU (résolution 250m) :

img_sat_16h10.jpgCliquez sur l'image pour l'agrandir

Image satellite (Terra) d'une partie des Etats-Unis (côte Est) (résolution 1km) :
Les surfaces colorées en rouge correspondent aux surfaces enneigées.
img_sat_16h10_red.jpg
Image Satellite du Nord des Etats-Unis (Terra acquise à 16h05 TU, résolution 1km) :
img_sat_16h05_nord.jpg
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 16:09

Lundi 8 février :
-matin :
Tout souvent ensoleillé sur la plupart des régions mais avec des températures plutot fraîches et souvent négatives sauf sur la Côte d'Azur et la Corse. Le Nord sera un peu plus nuageux et quelques pluies ou même flocons sont possibles autour de Lille. Quelques nuages déborderont sur la Côte d'Azur où quelques gouttes sont probables sur la région de Nice. Enfin les Pyrénées risquent d'être bouchées par une perturbation remontant d'Espagne avec des pluies sur le Pays Basque (entre 2 et 8mm) et de la neige (5-10cm) en altitude au dessus de 1000m sur l'ensemble de la chaîne.

france-matin_8fev.jpg
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 15:59

Vous trouverez sur le blog des prévisions météo pour la France entière en essayant d'être le plus précis possible pour les prochains jours ainsi que les principales actualités concernant les événements météo en France et dans le monde.

N'hésitez pas à laisser vos avis et des commentaires

Partager cet article
Repost0