Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Météo en France
  • : Le temps en France et dans le monde et les événements climatiques et météorologiques
  • Contact

Recherche

Nombre de visites

total visiteur :

connecté(s) actuellement : 

 

 

27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:35

Source l'Est Républicain :

Un objet volant non identifié a été aperçu en France, en Allemagne et en Suisse. "Entre 17h et 17h30 le 24 décembre, nous avons pu observer dans le ciel ce que je pense être une comète, ressemblant à une boule de feu suivie d'une traînée orangé-jaune" raconte un témoin. L'objet s'est déplacé d'est en ouest, il était séparé en deux parties et a pu être observé pendant environ une minute. Il s'agissait en fait des débris d'une fusée russe Soyouz. Ils sont à l'origine de la traînée de lumière constatée lors du réveillon de Noël dans une partie du ciel européen, a indiqué dimanche l'Observatoire royal de Belgique. L'Observatoire détaille le phénomène : "La boule qui a été observée le 24 décembre vers 17h30 au-dessus de la Belgique, des Pays-Bas, de la France et de l'Allemagne, était la rentrée du dernier étage du lanceur Soyouz". Le phénomène a été aperçu dans plusieurs parties de l'Allemagne, dans le sud de la Belgique et le nord de la France notamment. Il a immédiatement suscité curiosité et interrogations". Le Centre d'exploration des OVNI de Mannheim, dans le sud-ouest de l'Allemagne, a été submergé d'appels téléphoniques.
Certains experts ont d'abord estimé qu'il pourrait s'agir d'un météorite. Le mystère a finalement été levé grâce à l'observatoire belge qui a lié les événements à la panne d'une fusée russe. Un lanceur Soyouz a en effet décollé du cosmodrome de Baïkonour, dans le Kazakhstan, vers l'ISS mais a subi une panne à son bord, qui a empêché la mise en orbite d'un satellite de communications militaires et civiles. "Une panne a eu lieu au troisième étage de la fusée à la 421e seconde du vol", avait reconnu le ministère russe de la Défense dans un communiqué.
Résultat: outre la traînée lumineuse observée dans le ciel européen, un fragment de ce satellite est retombé sur Terre, s'écrasant sur le toit d'une maison en Sibérie, selon les autorités russes. Ironie du sort, le fragment de 50 centimètres de diamètre s'est écrasé sur le toit d'une maison située rue des cosmonautes, selon la police locale. Un autre satellite russe devrait retomber sur terre quelque part en Europe d'ici quelques semaines, avance pour sa part la presse belge.
Vidéo de l'objet :
Partager cet article
Repost0

commentaires