Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Météo en France
  • : Le temps en France et dans le monde et les événements climatiques et météorologiques
  • Contact

Recherche

Nombre de visites

total visiteur :

connecté(s) actuellement : 

 

 

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 23:44

Source CatNat (www.catnat.net) :

Les avancées scientifiques sur le changement climatique ont pris les manchettes d'assaut, une révolution silencieuse fait son chemin dans le domaine étroitement lié de la météorologie selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Désireux de faire progresser les compétences en prévisions météorologiques rapidement au cours des prochaines années, quelque 1000 scientifiques et experts se réuniront à Montréal du 16 au 21 août pour la première Conférence scientifique publique mondiale sur la météorologie afin de tracer la future voie que veut prendre la recherche scientifique et son potentiel pour générer de meilleurs services novateurs en matière de météorologie.

"Grâce à d'importants investissements dans la recherche et les observations, les prévisions d'aujourd' hui s'étalant sur cinq jours sont aussi fiables que les prévisions sur deux jours d'il y a 20 ans", a déclaré Michel Jarraud, Secrétaire général de l' OMM.

"Les météorologues et les climatologues développent actuellement des "prévisions météorologiques et climatiques continues" qui brouillent davantage les frontières entre la science météorologique et la science climatique. Le progrès scientifique continu mettra en place des outils d'information et de prévision météorologique de plus en plus puissants pour réduire des risques découlant d'événements extrêmes et ainsi mieux gérer les transports, l'énergie, l'eau et les autres systèmes vitaux dont nous dépendons tous", a affirmé M. Jarraud.

Jusqu'à récemment, les prévisions météorologiques et climatiques étaient traitées comme des disciplines scientifiques distinctes, en partie car elles étaient confrontées à des défis scientifiques différents, mais aussi parce que les prévisions météorologiques ont depuis toujours été conçues comme un service opérationnel, alors que les prévisions climatiques ne s'apprêtent qu'à l'instant à mener vers des services.

La science a progressé, assistée par les progrès de la puissance informatique, de sorte qu'aujourd'hui, sur le plan conceptuel, les frontières traditionnelles entre les conditions météorologiques et le climat sont de plus en plus considérées comme artificielles. Les communautés météorologiques et climatiques travaillent ensemble pour augmenter la fiabilité et l'utilité de leurs prévisions à des niveaux qu'on n'avait pu imaginer possibles jusqu'ici.

L'une des questions qui sera explorée pendant la conférence est de savoir comment s'appuyer sur les recherches récentes pour prolonger les prévisions de cyclones tropicaux et autres phénomènes météorologiques à fort impact à plus de deux semaines, tout en améliorant la précision propre à un site lorsqu'il est question de prévisions à petite échelle.

Selon l'OMM, les prévisions probabilistes, telles que "il y a 90% de chance de tempête de grêle, entre 9h et midi", vont devenir de plus en plus précises et à petite échelle. A l'avenir, au lieu de vérifier un modèle plusieurs fois par jour, les prévisionnistes pourront utiliser continuellement la mise à jour des systèmes de prévision de la Terre pour produire des mises à jour en temps réel.

Partager cet article
Repost0

commentaires